Accueil

Le cyclotourisme

Le Club

Calendrier

Fugue en Périgord

Randonnées permanentes

Souvenirs

 

 

 

 

Tour de la Dordogne

 

Facettes du Périgord

 

 

Les sites BCN-BPF de la Dordogne :

  BCN-BPF, mode d’emploi

 

Tous les sites BCN-BPF de France :

 

http://www.ffct.org/bcn-bpf/

Dans le but de faire connaître de manière approfondie les diverses régions de France, des sites significatifs ont été retenus à raison de 6 par département. Les cyclotouristes sont invités à les intégrer dans leurs randonnées. Des cartes de route permettent d'officialiser la visite de ces sites à l'aide de timbres humides sollicités auprès d'un commerçant ou d'un service public. Pour le Brevet de Cyclotourisme National (BCN), un seul cachet souvenir par département suffit. Quant au Brevet des Provinces Françaises (BPF), il il demande la visite des 6 sites de chaque département. Les sites retenus pour le département de la Dordogne sont Brantôme, Hautefort, Les Eyzies, Domme, Monpazier et Monbazillac.


Brantôme, baptisée "la Venise du Périgord", parce que la cité est édifiée entre deux bras de la Dronne est au coeur du Périgord vert. Son abbaye, adossée à la colline verdoyante, confère au site beaucoup de charme et un plaisir pour le photographe amateur. On dit que le clocher, bâti sur le roc, à l'écart de sa nef, est un des plus vieux de France. Après avoir visité ces deux monuments et la grotte du Jugement dernier, vous découvrirez le buste de Pierre de Bourdeilles, dit Brantôme en littérature et pourrez flâner dans les typiques ruelles de la vieille ville.

 


 

 

Hautefort, vous le découvrez de loin, quel que soit le côté par lequel vous l'abordez. Sa massive silhouette se découpe sur l'horizon. Il témoigne de ce que le siècle de Louis XIV a pu laisser dans la partie méridionale du Périgord vert. Son histoire a bien failli s'arrêter en 1964 lorsqu'il fut victime d'un terrible incendie qui a touché tout le corps principal. Fort heureusement, il a pu être très bien restauré et a retrouvé sa belle allure, entouré par ses beaux jardins à la française.


 

Les Eyzies, capitale mondiale de la préhistoire, évoque avec Lascaux, la Madeleine, le Moustier, les Combarelles, Font-de-Gaume ...beaucoup de choses à tous les passionnés de l'art pariétal. Vousdécouvrez le site au coeur de cette vallée de la Vézère, où depuis Cro-Magnon l'homme a laissé des marques indélébiles et plus près de nous à la cité troglodytique de la Roque-St-Christophe ou le gracieux château de Losse qui se mire dans la Vézère près de Montignac.

 


 

 

Domme, passage incontournable en Périgord noir est une bastide fondée au 13e siècle pour le compte du roi de France au moment où les franges de l'Aquitaine se sont hérissées de places fortes. Bâtie sur un éperon qui domine la vallée de la Dordogne du haut de sa barre, la cité où l'on pénètre par des portes monumentales, mérite un arrêt pour profiter du point de vue et pourquoi pas visiter sa grotte aux concrétions féériques. On y accède depuis sa place centrale.


 

Monpazier, autre bastide, anglaise celle-ci, se présente bien différente. Son plan absolument géométrique, avec ses rues parallèles et ses "carreyrous" typiques est une des mieux conservées de toute la région. Si par hasard, vous y faites étape en septembre, vous aurez le privilège d'assister au marchandage des fameux cèpes du Périgord qui sont une des richesses du Pays.

 


 

 

Monbazillac, enfin, est le B.P.F. du Périgord pourpre. Son château, plutôt de style renaissance, domine la vallée de la Dordogne et la ville de Bergerac. De sa terrasse, vous découvrez le moutonnement des vignes du fameux cru liquoreux dont la réputation n'est plus à faire. Vous pourrez le déguster sur place, à moins que vous préfériez descendre au C.I.V.R.B. au Cloître des Récollets dans le vieux Bergerac.