Retour à      Souvenirs      Accueil

 

 

Michel Delebecq

Une vie de cyclotourisme

 

 

1953 : Michel découvre le CCCP (Cyclo-Camping de la Cité de Périgueux), dont le président est R.Boras, et les animateurs, Michel Authier, Claude Saineville, Serge Deschamps et Max Cesaire…

 

1954 : Après l’achat d’un vélo « Stella royal randonneur », premières sorties et randonnées avec le club périgourdin, déjà affilié à la FFC. 1er brevet de 150 km (Périgueux-Hautefort-Ayen-Terrasson-Montignac-les Eyzies-Périgueux). Concentrations à Rochefort-sur-Mer, Bergerac, Marmande. On s’y rendait à vélo et on en revenait de même !

 

 

1956 : Grande année : tous les brevets randonneurs (100 km, 200 km, 300 km, 400 km, 600  km et Paris-Brest-Paris (1200 km) randonneur en 90 h 55 mn !

 

 

1957 : Objectif : défendre la coupe Da Silva, déjà remportée deux fois en 1955 et 1956, et acquise définitivement en cas de victoire à la concentration de Rochefort. Le principe est le suivant : une équipe de 3 randonneurs accumulant le plus grand nombre de km. Pour le CCCP : Delebecq, Boxis et Authier. Michel Delebecq assure 470 km en presque 2 jours, Boxis, 205 km. Malheureusement, Authier est victime d’un accident de la route qui prive l’équipe du succès mais surtout, affecte le moral du club.

Michel Delebecq continue à rouler … et à diriger. Il est en particulier le « mainteneur » du Club cyclotouriste de Périgueux (le club de la Cité ne compte plus que 2 sections : la lutte et le cyclotourisme).

 

De 1958 à 1971 : Michel Delebecq est tour à tour (ou en même temps) : Président, trésorier et secrétaire du CCCP.

 

1960 : Raid olympique Paris-Rome. Retour de Rome à Périgueux à vélo via Marseille. Brevet de 1000 km.

 

 

1962 : Michel participe à sa première Semaine fédérale de cyclotourisme à Toulon. Retour à Périgueux à vélo

 

De 1962 à 1972 : De nombreux brevets et concentrations où il se rendait à vélo.

 

 

1976 : Michel effectue de nouveau la série des brevets de longue distance (200 km, 300 km, 400 km, 600 km Audax). Il participe à Paris-Brest-Paris (abandon sur chute).

 

De 1979 à 1998 : Il devient Trésorier du CVP, club très actif en particulier dans l’organisation de « Pâques en Périgord », concentration nationale réunissant un millier de personnes lors de ses dernières organisations, jusqu’en 1990.

L’équipe dirigeante de l’association était alors composée de Serge Vaurie, Guy Deschamps, Philippe Roger, Gérard Simon, Eric Mahieu, Bernard Vigier et Jacques Fontès.